Disciplines

LE BABY SKI

Le baby ski permet d’initier les enfants aux joies de la glisse en toute sécurité. Un système de barre latérale fixée sur une petite barque à moteur permet que l’enfant soit toujours proche du moniteur pendant la séance. L’équipement est adapté à l’âge des enfants. Il n’est pas nécessaire de savoir nager, un gilet de sauvetage est fourni. Les séances sont ludiques et encadrées par un moniteur diplômé d’état. Le baby ski est accessible aux enfants pesant jusqu’à 30kg.

LA BOUÉE TRACTÉE

Entre amis, collègues ou en famille, faites le plein de sensations pour un moment partagé d’adrénaline. N’ayez crainte ! le pilote adapte sa conduite selon le public et vos demandes.

BI-SKIS

Vous débuterez facilement en ski nautique avec 2 skis ! Vous commencerez à la barre latérale au bateau et dès que vous aurez gagné en assurance, en suivant les conseils de votre moniteur vous passerez à la corde à l’arrière du bateau !

En mono vous entrez dans le vif du sujet ! Le slalom est la discipline du ski nautique la plus pratiquée. Le skieur doit faire un parcours consistant à contourner 6 bouées réparties de part et d’autre du chenal du bateau. Après chaque passage réussi, la vitesse du bateau augmente progressivement de 3 km/h (jusqu’à 58 km/h pour les hommes et 55 km/h pour les femmes). Lorsque la vitesse maximale est atteinte, on augmente la difficulté en raccourcissant progressivement la corde (de 18,25m à 9,75m).
L’objectif est donc de passer le plus de bouées possibles avec la corde la plus courte.

LE WAKEBOARD

Le wakeboard est au nautisme ce que le snowboard est à la neige ! Le rider profite de la vague créée par le sillage du bateau pour sauter de part et d’autre et faire différentes figures : sauts périlleux, rotations, grabs …

LE SAUT

Discipline spectaculaire pour les plus audacieux, elle fait appel au sang froid et au sens de l’équilibre aussi bien sur l’eau que dans les airs. Pour que la performance soit prise en compte, le skieur doit passer sur le tremplin et ne pas chuter à la réception.

La vitesse d’arrivée sur le tremplin, l’impulsion et la position durant la phase d’envol conditionnent la performance. Le skieur, après avoir choisi la vitesse du bateau (au maximum 54 km/h pour les femmes et 57 km/h pour les hommes), peut effectuer 3 sauts, le plus long étant retenu.

FIGURES

Vous avez l’âme d’un acrobate ? Les figures sont faites pour vous ! Cette discipline consiste à réaliser deux parcours d’une durée de 20 secondes chacun, au cours desquels un maximum de figures devront être effectuées, soit corde en mains soit en corde au pied.

LE BAREFOOT

Le ski nautique nu-pied, plus communément appelé Barefoot, consiste à pratiquer le ski nautique… sans ski. Sensations garanties ! Il est possible de faire du slalom, du saut mais également des figures.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :